L'OSTÉOPATHIE

Définition de l'ostéopathie

L'ostéopathie se définit comme une médecine manuelle, s'intéressant aux troubles fonctionnels du corps humain. L'ostéopathe, horloger du corps, utilise ses mains de différentes façons pour établir un diagnostic ostéopathique et dispenser le traitement. Par différents tests de mobilité, tant au niveau articulaire (vertébral ou périphérique) qu'au niveau viscéral ou crânien, il évalue l'état des différents systèmes du corps humain.

La formation de l'ostéopathe comprendra donc l'étude détaillée de l'anatomie, de la biomécanique et de la physiologie, mais aussi l'apprentissage de techniques précises de palpation et, de ce fait, favorisera le développement d'une sensibilité palpatoire de ses mains, ses outils de travail.

L'examen ostéopathique dépassera aussi l'examen spécifique des différents systèmes, en évaluant leurs inter-relations, tant mécaniques que neurophysiologiques, pour découvrir ultimement la cause, le problème dit primaire. En effet, ce problème primaire peut engendrer souvent une série de problèmes secondaires et de symptômes à distance. Ceux-ci ne disparaîtront que lorsque la cause aura été traitée efficacement.

L'ostéopathie ne s'intéresse donc pas simplement à un symptôme ou à une maladie, mais considère le patient comme un tout devant être appréhendé dans son ensemble, dans sa globalité.

L'art ostéopathique vise, via un diagnostic ostéopathique précis et des techniques manuelles adaptées, à traiter les problèmes fonctionnels, à rétablir et préserver l'état de santé, ainsi qu'à prévenir l'apparition de la maladie. Elle ne propose pas de guérir les pathologies dégénératives, génétiques, infectieuses, ou néoplasiques. En revanche, elle peut avoir une action sur les conséquences de ces pathologies (en particulier la douleur) et peut aider l'organisme à combattre plus facilement la maladie. Dès lors, l'ostéopathie ne sera plus une thérapie étiopathique mais une thérapie palliative complémentaire qu'il ne faut pas négliger.

Questions Fréquentes (FAQ)

Il s'agit d'un « phénomène de Cavitation » : le jeu de pression au sein de l'articulation entraîne l'éclatement d'une bulle de gaz lors de la manipulation. Ce phénomène est parfaitement normal. Rassurez-vous, il ne s'agit donc en aucun cas d'un déplacement de vertèbre ou du frottement de deux os l'un contre l'autre.

Le kinésithérapeute est un auxiliaire médical "au service" du médecin traitant qui, lui, fait le diagnostic et décide des actes qu'il devra pratiquer sur le patient qu'il va lui confier. Le kinésithérapeute utilise des techniques de rééducation des articulations et des muscles lésés par un accident ou une maladie. Il intervient donc localement et ponctuellement en fonction des symptômes du malade.
Certains aspects rééducatifs restent un outil indispensable de réhabilitation des fonctions et peuvent être un complément au traitement ostéopathique. L'ostéopathie, quant à elle a une vision globale du corps. L'ostéopathe ne soigne pas ponctuellement une partie du corps ou une maladie. Il examine et traite le mécanisme humain dans sa totalité. Il ne traite pas les symptômes mais se sert de ceux-ci pour en trouver la cause.
Si cette cause est trouvée (c'est le diagnostic spécifique ostéopathique) les symptômes disparaîtront d'eux même, renseignant ainsi l'ostéopathe sur la justesse de son diagnostic et de son traitement.

Non. L'ostéopathe est un consultant de premier rang. Il est habilité à poser un diagnostic d'exclusion, c'est-à-dire d'orienter les patients qui ne rentrent pas dans son champ de compétences vers un médecin généraliste ou spécialiste.

Oui. Le stress est une manifestation d'un déséquilibre neuro-hormonal. L'ostéopathe peut normaliser (c'est-à-dire inhiber ou stimuler) le système nerveux sympathique et équilibrer les chaînes hormonales. Dès lors, les situations d'angoisse, de panique, d'agressivité et/ou de dépression, par exemple, s'en trouveront améliorées voire même supprimées car le corps du patient deviendra apte à absorber et à gérer les causes de cet état.

Oui, de plus en plus de mutuelles remboursent une partie ou l'intégralité des séances d'ostéopathie sur présentation d'une facture délivrée par l'ostéopathe. Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mutuelle. En revanche, la légalisation de la profession n'entraîne pas le remboursement par la sécurité sociale.

Mélissa Vultaggio, votre Ostéopathe D.O. à Cannes

Prendre rendez-vous en ligne
TOP